紀要論文 Après la Révolution, avant les révolutions

Balibar, Étienne

46pp.41 - 57 , 2016-03 , Institute for Research in Humanities Kyoto University
ISSN:0084-5515
NII書誌ID(NCID):AA00498213
内容記述
International Symposium "Provided that this lasts…": Politics, Subject, and Contemporary Philosophy (January 12th, 2015)
Colloque international « Pourvu que ça dure… » : Politique, Sujet et Philosophie contemporaine (le 12 janvier 2015)
La question posée aujourd'hui est de savoir si nous ne sommes pas sortis du « temps des révolutions », du moins telles que cette notion a été comprise pendant plus de deux siècles, dans un rapport étroit avec une certaine représentation de l'historicité et de la fonction déterminante qu'y remplirait la politique. Le « moment » intellectuel dans lequel nous nous trouvons demeure pourtant traversé de façon spectrale par une trace révolutionnaire dans laquelle se combattent en permanence les mouvements d'attraction et de répulsion, de répétition et de substitution. C'est cette complexité qu'on a voulu ici commencer à éclairer, en examinant quatre points, qui donnent lieu à autant d'apories : 1) les caractéristiques « dramatiques» de l'idée de révolution (telle qu'elle a été en particulier formalisée par le marxisme), et qui permettent d'articuler une représentation de l'histoire avec une stratégie politique ; 2) l'analogie et la différence entre « révolutions bourgeoises » (démocratiques, politiques) et « révolutions prolétariennes » (sociales et socialistes) ; 3) la « collectivisation » du sujet, dans la forme du surgissement d'un « nous » (le peuple, la classe, la multitude) susceptible de « faire la révolution » de façon consciente et organisée ; 4) l'envers de cette subjectivation, dans la forme d'une mobilisation des masses, dont la caractéristique fondamentale est l'ambivalence. C'est pourquoi, en même temps qu'on met à l'épreuve toute la tradition de la politique révolutionnaire et sa conception du sujet, il faut opérer un discernement des modalités et des circonstances dans lesquelles les affects de la masse sont investis dans des politiques antithétiques qui tendent, ou bien à renverser l'ordre social établi, ou bien au contraire à le cuirasser contre toute transformation qui menacerait les rapports de pouvoir et d'exploitation.
本文を読む

http://repository.kulib.kyoto-u.ac.jp/dspace/bitstream/2433/209951/1/zinbun_46_41.pdf

このアイテムのアクセス数:  回

その他の情報